Cote de pari sportif : explications, calcul et gains

Une cote représente le gain potentiel que le parieur peut recevoir si son pari est gagnant. C’est le site de pari sportif qui la détermine. Il faut savoir que c’est un nombre décimal (1.82 ou 2.13 par exemple) qui ne peut être inférieur à 1. Donc pour bien parier, il est fondamental de connaître les caractéristiques d’une cote de pari sportif.

Calcul du gain potentiel pour un pari simple

Le gain potentiel d’un pari simple est directement déterminé par la valeur de la cote que le site propose pour cette sélection. Voici le calcul pour l’obtenir :

Mise x Cote = Gain potentiel

Si votre pronostic est gagnant, vous toucherez le gain potentiel, c’est-à-dire que le site de paris vous le versera votre compte. En revanche, s’il est perdant, il déduira de votre solde, le montant de la mise effectuée.

Exemple

Sur le match PSG/Leipzig de ligue des Champions, nous avons misé 150€ sur la victoire de l’équipe du PSG à la cote de 1.54, chez le bookmaker Winamax (voir image ci-dessous). Il s’est avéré que PSG a effectivement gagné le match 3-2, et donc, notre pari est gagnant.

  • En suivant la formule ci-dessus, notre gain est égal à 150€ * 1.54 = 231€. C’est d’ailleurs ce qu’à payé Winamax.
  • Si PSG avait perdu ou qu’il y ait eu match nul, nous aurions perdu 150€.
gain déterminé par la cote
Mise de 150€ à une cote de 1.54

En clair, la somme que vous pouvez perdre est fixe, par contre les gains potentiels sont fonction de la cote que le bookmaker propose. Voir ici bien comprendre les différents types de paris.

Différence entre gains et bénéfices

De nombreux parieurs confondent bénéfices et gains. Or il y a une différence assez importante entre les 2. Le bénéfice est le montant factuellement gagné par le parieur, une fois déduction faite de la mise. Tandis que le gain est le retour global du parieur à l’issue de son pari, c’est-à-dire le bénéfice + le montant de l’enjeu.

Gain = Mise + Bénéfice

Concrètement, toujours en prenant notre exemple sur le PSG:

  • Notre gain est de 231€, c’est d’ailleurs ce que nous indique Winamax.
  • En réalité notre bénéfice n’est que de 81€ (231€ de gains -150€ de mise).

Il est très important de bien distinguer bénéfices et gains, car l’erreur commune consistant à penser « j’ai gagné 231€ ». Or en réalité vous n’avez gagné que 81€. Ceci peut avoir des conséquences financières sur le long terme. En considérant bien que le gain n’est pas le bénéfice réel, on diminue les risques d’addiction et de devenir un joueur compulsif.

Pour un pari combiné

gain potentiel du combiné :1.53*2.45*2.30 = 8.62

Pour un coupon en combiné ( voir ici nos stratégies gagnantes sur ces paris), il faut multiplier les cotes de chaque sélection entre elles. D’ailleurs, le bookmaker indiquera toujours la cote totale de votre pari avant que vous ne le validiez. Ainsi, vous n’aurez pas à la calculer vous-même. Pour notre combi à 3 sélection ci dessus, le gain potentiel est :

10€ *1.53*2.45*2.30 = 86.20€

Par contre, pour qu’un combiné soit gagnant, il est impératif que chaque sélection soit gagnante aussi. Ainsi, avec une seul erreur de pronostic, vous perdrez votre mise.

Une cote est une probabilité

Implicitement, la cote représente la probabilité que le bookmaker donne à l’issue du match. En effet, le site de pari sportif établira sa cotation en fonction des probabilités qu’il attribue à l’événement de se produire. Pour calculer cette probabilité, il suffit de prendre l’inverse de la cote. Par exemple, PSG était coté à 1.54, ce qui signifie que Winamax attribuait 1/1.54= 64.9% de chances à la victoire du PSG.

Il faut toutefois prendre en compte, la marge de l’opérateur. En effet, un site de pari sportif n’est pas une organisation à but non lucratif; il fera donc en sorte que la somme de tous les gains donnés aux parieurs n’atteignent jamais 100% afin de tirer un profit quelque soit le résultat d’une rencontre. C’est ce qu’on appelle le taux de retour aux joueurs (TRJ).

Espérance positive de gain

Une cote à espérance positive de gain signifie que un grand nombre de paris, vous gagnerez plus d’argent que vous n’en perdrez. C’est une notion familière des joueurs de poker, que l’on peut appliquer aussi aux paris sportifs. Ce tableau ci-dessous, permet de déterminer les cotes à espérance positive de gain en fonction de la probabilité attribuée au match.

Probabilité10%20%30%40%50%60%70%80%90%
Cote supérieure à1053.032.521.671.431.251.11

Imaginons que dans le match Djokovic / Alcaraz, vous donniez une probabilité de victoire pour Djokovic de 60%. Le site vous propose une cote de 1.80. Or d’après ce tableau, si la cote est supérieure à 1.67, le pari devient statistiquement gagnant. Il faut donc miser. Voici la méthode pour se servir efficacement de ce tableau.

Vous pouvez aussi, ce que font de nombreux parieurs, jouer la baisse de cotes. C’est-à-dire miser sur celles qui ont fortement baissées. En effet, cela signifie que cette éventualité à massivement la faveur des parieurs. Ainsi, il est raisonnable de penser qu’une très grosse information concernant le match est sortie, et que les premiers avertis se sont ruées sur cette cote.

Equivalence prix = cote

Un consommateur regarde essentiellement 2 critères pour acheter un produit : sa qualité et son prix. Pour le parieur sportif, la cote représente le prix. Autrement dit, si ce facteur est fondamental à ses yeux, il doit rechercher un site lui proposant le plus souvent le meilleur prix pour son pari. Grâce à cet outil, vous saurez directement quel site de paris sportifs vous permettra de gagner le plus. Si vous souhaitez obtenir d’autres matchs, allez voir notre comparateur complet des cotes

Mais évidemment, la qualité du service rendu est aussi un axe majeur du choix du parieur. C’est pour cela que nous avons fait un comparatif détaillé de tous les sites de paris sportifs, en fonction de la diversité des paris proposés, des options pour le live-betting ou encore de la fonctionnalité de l’appli mobile…..

Les meilleurs sites pour la compétitivité de leurs cotes

Cotesports.fr relève et analyse les cotes des sites de paris en ligne en France, tout au long de l’année. En particulier, nous consignons à chaque fois qu’un bookmaker propose la meilleure cote du marché. Cet indicateur est plus pertinent que le TRJ moyen car il permet de savoir sur quel sport et quel type de paris un opérateur est le plus performant. En clair, il est bien plus précis. A cet effet nous publions notre bilan des sites proposant les meilleures cotes. Toutefois, si vous n’avez pas le temps de le lire, voici un résumé.

  • Winamax numéro 1 : De très loin, le site proposant les meilleurs rendements. Il propose le top prix du marché dans plus de 50% des cas. Et ceci quelque soit le sport considéré, live ou pré-match.
  • Unibet numéro 2 : Très compétitif sur ses cotes en pré-match, y compris sur les paris dits secondaires, du type plus ou moins. Par contre, en live, il baisse nettement.
  • Parions Sport numéro 3 : L’opérateur de la FDJ a fait un réel effort pour augmenter son niveau de cotation en pré-match et en live. Toutefois, il demeure toujours moins compétitif sur les paris secondaires.
En moyenne, les cotes les plus hautes du marché
Streaming au top : nombreux matchs diffusés et mode Multiplex
Le meilleur bonus : plus gros montant, facile à débloquer
Freebets pour un montant équivalent au 1er dépôt, jusqu’à 100€ + 25 tranches de bonus de 10€ déblocables dans les 30 jours

Cotes en live

Désormais les paris sportifs pris en direct, c’est-à-dire une fois que le match a commencé, représente plus de la moitié du total des enjeux. Autrement dit, il y a dorénavant plus de mises en live qu’en pré-match. De plus, il est assez difficile de comparer les cotes des matchs live, car celles-ci fluctuent beaucoup. Du coup, le parieur prend bien souvent la cote du site sur lequel il se trouve sans prendre le temps de chercher, s’il y en a une meilleure ailleurs.

Les bookmakers ont bien compris ce phénomène. Ils en profitent donc pour baisser leurs cotes live et ainsi augmenter leurs profits. C’est particulièrement vrai pour le football, le sport le plus populaire chez les parieurs et qui draine le plus de mises. Cependant, sur des sites comme www.footix.fr , vous pourrez trouver des informations vous permettant d’optimiser vos paris. De même, en consultant notre page des meilleurs sites pour parier en direct, vous pourrez choisir un bookmaker idéalement adapté à vos besoins pour le live-betting.

Cotes boostées par les bookmakers

variation de cotes boostées
Exemple de cotes boostées

De nombreux bookmakers proposent ce qu’ils appellent des cotes boostées. Il s’agit, dans ce cas, d’augmenter la cote que le bookmaker a sélectionné . Un exemple typique est : « La victoire du PSG cotée à 1.70 au lieu de 1.30 ». Les parieurs seront alors avertis de cette promotion, par notification mobile. Cependant, ces offres trop alléchantes cachent parfois des cadeaux empoisonnés comme nous l’avons montré dans les cotes boostées sont-elles un piège?

Mais, si vous analysez correctement la rencontre et que vous connaissez bien les équipes ou les joueurs, il y a tout de même moyen d’en dégager un peu d’argent. Vous pouvez aussi aller miser sur l’issue opposée du pari boosté afin d’obtenir des profits garantis. Méfiance tout de même avec ces promotions spéciales.

Différences entre cotes sportives et cotes hippiques

Finalement, quand on parie sur le turf, on parle de cote probable d’un cheval. En effet, on ne peut connaître les gains potentiels que l’on va toucher qu’à l’issue de la course et une fois que les rapports officiels sont publiés. De plus, cette cote indique le gain probable du pari en simple gagnant. Autrement dit, vous avez joué le 7 gagnant à la cote de 3.1 contre 1. Vous pourrez alors espérer toucher environ 3.1 fois votre mise départ si ce pari est gagnant. On se rend compte que les cotes sportives sont bien plus précises que les cotes hippiques.

On peut classer les paris sportifs dans la catégorie des paris à cotes fixes. En effet, vous connaissez à l’avance les gains que vous allez potentiellement toucher en cas de pari gagnant. Cela n’est pas vrai pour les paris hippiques, fonctionnant sur le principe du pari mutuel. Dans ce modèle on additionne l’ensemble des mises des parieurs sur une course considérée, que l’on reverse à tous les parieurs gagnants, moins le prélèvement de l’Etat et de l’opérateur.

Cela vous intéressera aussi
Cote&Sports
Logo