Home / Explications du cashout dans les paris sportifs

Explications du cashout dans les paris sportifs

Le cashout est une fonctionnalité donnant un maximum de flexibilité à vos paris sportifs. Cela permet, en cours de match, de sécuriser les gains d’un pari potentiellement gagnant ou à l’inverse de minimiser les pertes d’un pari très mal engagé. Pour l’instant, seuls PMU et Betclic ont implanté le cashout, mais cette fonction est très populaire à l’étranger. En clair, il s’agit de parier, en live, sur l’opposé de votre pari initial afin de contre-balancer les risques. L’avantage de cette méthode est que la mise est calculée automatiquement par l’ordinateur.

Le cashout pour sécuriser des gains

Votre pari initial était, par exemple, la victoire de Nice à 1.50 contre Lorient. Nice mène 1-0 à la 70ème minute, et donc votre pari, à cet instant est potentiellement gagnant. Mais Nice est assez nettement dominée, concédant plusieurs grosses occasions de buts. Vous estimez que les chances que Lorient égalise sont importantes, et vous risquez donc de tout perdre dans ce cas. En prenant le cashout, vous pouvez alors sécuriser vos gains. Bien sûr, l’opérateur reprendra votre pari à une cote plus basse, mais si Nice ne s’impose pas, non seulement votre mise sera remboursée, mais en plus vous ferez un profit.

Le cashout pour minimiser les pertes

C’est le cas inverse. Le pari initial est potentiellement perdant à cet instant. Par exemple vous avez misé 10€ sur la victoire du PSG contre l’OM. A la 65ème minute, le score est de 1-1, le match étant très équilibré, vous estimez que vous ne gagnerez pas votre pari. En effectuant un cashout à cet instant, quelque soit le résultat du match, vous ne perdrez que 2€. Dans ce cas, cette option vous a permis de « gagner de l’argent » , en en perdant nettement moins que si le pari était allé à son terme.

Inconvénients du cashout

Même si cette option est une source de profit sur le long terme, elle peut s’avérer parfois pénalisante financièrement. Par exemple, vous décidez de sécuriser vos gains sur un pari, de peur que le vent tourne en votre défaveur. Malheureusement, votre pari initial était gagnant. En l’occurrence, dans ce cas précis, cette option vous aura couter de l’argent, puisque la cote du cashout est toujours plus basse que celle initiale.

De même, vous décidez de sortir d’un pari très mal engagé, parce que le score va à l’encontre de votre sélection. A cet instant précis, la valeur en temps réel de votre pari est plus faible que celle initiale. Malheureusement pour vous, votre sélection réussit à inverser la tendance, et du coup votre pari initial termine gagnant. C’est le pire cas qui puisse arriver avec le cashout: au lieu d’avoir un pari gagnant, vous terminez avec des pertes, certes plus faibles que la mise initiale, mais pertes quand même.

Cashout total ou partiel

Le cashout total ne permet d’agir que sur l’intégralité de la mise. PMU ne propose à l’heure actuelle que le total. Par contre, Betclic donne la possibilité de faire un cashout total ou partiel. Dans le partiel, vous pouvez choisir de conserver une partie de votre mise sur le pari  initial, et sécuriser l’autre partie en « cashoutant ». Il suffit pour cela de déplacer le curseur jusqu’à obtenir le pourcentage de cashout souhaité.

Le partiel donne une flexibilité vraiment optimale, surtout pour les parieurs averses au risque. Ceux qui préfèrent sécuriser leur mise avant de songer au profit, apprécieront toute particulièrement cette fonctionnalité.

Enfin, les parieurs adeptes du live-betting (paris pendant les matchs) trouveront également leur bonheur avec le cashout. En effet, avec les multiples possibilités qu’il confère, le live-betting devient plus pimenté et procure plus de sensations. Attention toutefois, à ne pas cashouter trop hativement, au risque d’avoir plus de pertes qu’avec les paris classiques.