Tirez le maximum de profits de vos paris gratuits

Afin de récompenser leurs parieurs fidèles, ou pour en acquérir de nouveaux, les bookmakers offrent assez souvent et régulièrement, des paris gratuits. On les appelle aussi freebets (voir freebets : comment ça marche? ) . Ils peuvent devenir une bonne source de gains, en étant astucieux. Cotesports.fr vous présente ses techniques pour tirer le maximum de profits de ces paris gratuits, ceci quelque soit le résultat des matchs.

Comment ça marche?

Le principe générale de cette astuce est de placer 2 paris sur des résultats n’ayant que 2 issues possibles (voir types de paris ). En effet, au moins 1 pari sur les 2 sera forcément gagnant. Tandis que la gratuité de l’autre pari permettra de partager les pertes. Pour cela, il faut choisir un match de tennis, ou un pari plus de 2.5 buts, dont les cotes sont quasiment égales pour les 2 issues. Typiquement, il s’agira de cotes de 1.85 – 1.85 . Concrètement, voici comment faire pour obtenir des profits quelque soit le résultat du match.

Avec 1 seul pari gratuit

Prenons le match de tennis Wang / Peterson, dont les cotes chez Winamax sont 1.90 – 1.90, voir image ci-dessous. Winamax nous a offert un freebet de 10€ que nous plaçons sur une victoire de Wang à 1.90. Quelle autre mise prendre pour obtenir des gains quelque soit le résultat du match?

Cotes Wang/Peterson chez Winamax

 

La réponse est une mise de 4.73€ sur la victoire de Peterson à 1.90. En effet, voici les retours de gains, suivant les cas:

  • Wang s’impose. Le retour est 10€* (1.9 – 1) – 4.73 = 4.27€ . En effet, seuls le profit engendré par le freebet est reversé sur le compte bookmaker.
  • Peterson s’impose : 4.73€*(1.9 – 1) = 4.27€ . La perte liée à la défaite de Wang est annulée car c’est un pari gratuit.

Donc, ici quelque soit l’issue du match, vous avez égaliser les profits. De cette façon vous êtes certain d’encaisser un gain de 4.27€ ! D’autres peuvent penser qu’ils auraient gagné plus en misant directement le freebet sur la victoire de Wang. C’est vrai. Mais, l’important dans cette astuce est que vous avez converti le freebet de 10€ en 4.27€ de cash, indépendamment du résultat du match.

 

Notre top 3 bookmakers pour les freebets
150€ de paris gratuits avec le bonus de bienvenue.
Nombreux freebets offerts très régulièrement.
Bonus obtenu en freebets que votre 1er pari soit perdant ou gagnant.
Challenges tennis et football avec freebets à gagner.
Nombreux paris gratuits offerts en live-betting.
Challenges réguliers avec des freebets à gagner.

Comment calculer la mise?

En reprenant, l’exemple ci-dessus, vous vous posez peut-être la question : comment sait-on qu’il faut mettre 4.73€ sur Peterson pour égaliser les profits?

La réponse est par le calcul. Dans le cas général, en choisissant pour cette technique, un match de tennis dont les cotes des 2 joueurs sont égales à C. On suppose que le bookmaker vous offre un freebet d’un montant m. Alors la formule donnant la mise M à placer sur l’autre possibilité est :

M = m[(C-1)/C]

Dans notre exemple ci-dessus , m = 10€ et C = 1.90 .  Donc M = (0.9/1.9)*10 = 4.73€

2 paris gratuits chez 2 bookmakers différents

Dans ce cas, vous disposez de 2 paris gratuits d’un même montant chez 2 bookmakers, disons Unibet et Betclic. Pour obtenir des gains à coup sûr, comme pour notre technique des 50€ , il suffit de choisir un pari à 2 issues, dont les cotes sont le plus proches possible de 1.8 – 1.8 . Pour cet exemple, nous avons choisi le match de football Porto / Glasgow, et le pari du type les 2 équipes marqueront-elles? Voici les cotes :

 

cotes chez Unibet les 2 éqs marquent
cotes chez Betclic les 2 éqs marquent

 

Vous disposez d’un freebet de 10€ chez Betclic et un autre de 10€ chez Unibet. En plaçant 10€ de pari gratuit chez Betclic sur le OUI à 1.76 et un autre 10€ de pari gratuit chez Unibet sur le NON à 1.78 , vous êtes alors certain d’empocher au minimum 7.60€ . Comme les freebets couvrent chaque éventualité du pari, il n’ y a aucun cas perdant pour vous. Toute l’astuce de cette méthode réside dans le choix du pari et de cotes quasiment égales.

Désormais, quand vous recevrez un pari gratuit de la part de votre bookmaker, vous saurez comment l’utiliser pour le convertir automatiquement en CASH.

Check Also

Savoir interpréter les variations de cotes pour faire vos pronostics

La tendance à la hausse ou à la baisse de variation d’une cote est un …

Cotesports.fr